Think Dream

Sur une île paradisiaque... Il y a toujours un fruit défendu...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Contexte -

Aller en bas 
AuteurMessage
Renzu Suh

avatar

Messages : 1831
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : maison n°7, en haut de ma rue...

# Personnage #
Age : 19 ans
Informations Physiques :
Informations Diverses : :

MessageSujet: - Contexte -   Lun 21 Avr - 21:38

Think Dream - Contexte




    Yagate Kogire se lève de son siège et tourne le dos à son bureau. Les mains dans les poches, il s’approche du grand mur de verre qui donne sur l’intérieur du dôme et regarde un horizon lointain, sur les plaines désertées du japon. L’homme habillé en uniforme est le dirigeant le plus haut placé d’une très grande firme… Pas internationale, car les nations n’existent plus vraiment aujourd’hui, non plus que l’unité des villes. Voyez-vous, des nos jours, les unités, ce sont les dômes. Certains dômes sont indépendants; d’autres se sont unifiés, et même reliés, afin de se procurer des services ou des protections diverses.


    Cela fait plusieurs dizaines de décennies que les dômes ont été créés. Cela s’est passé aux alentours de 3020, mais nous n’avons plus les documents témoignant de la date précise. Nous sommes aujourd’hui en 3998. Le monde tel que vous le connaissez, il n’en reste plus que de la poussière. Vos systèmes de production et de consommation, vos loisirs et vos découvertes… Tout cela causera votre perte. Mais sans doute devrions-nous vous en remercier. Nous nous présenterons plus tard. Jetez d’abord un coup d’œil à notre planète, puisque nous la partageons aujourd’hui. L’air naturel est devenu toxique et les pluies, acides à un tel point que moins de quinze minutes sous une averse vous brûle la peau au troisième degré. Est-il utile de dire que vivre dans de telles conditions est tout simplement un enfer ? C’est à nous sauver de ces conditions pitoyables que servent les dômes. Ce sont de gigantesques bulles protectrices transparentes, faites de verre et de diamant, entre autres, qui recouvrent des milliards d’habitations et de grandes zones de production. Très peu d’espèces végétales ayant survécu, nous mangeons chaque jour la même merde. Certains d’entres nous préfèrent même s’injecter des nutriments.


    Pour mieux vous faire comprendre tout cela, nos dômes pourraient être comparés à vos cités, entourées de murailles, mais dix fois plus énormes. Dans chacun de vos « pays », qui, nous le répétons, n’existent plus, se trouvent deux à trois dômes, un peu plus parfois. Entre chaque dôme, ce sont des étendues désertiques qui se creusent chaque jour un peu plus, avec les pluies acides, les tempêtes et les typhons… Voyager d’un dôme à l’autre n’est pas facile et cela se fait le plus souvent à travers de gigantesques souterrains de béton armé. Il existe, d’après les informations des armées, de petits groupes de personnes qui refusent de vivre dans les dômes et luttent contre les éléments. Ne cherchez pas à savoir comment ils survivent. De toute façon, il ne leur restera que très peu de temps à vivre; nous leur prévoyons entre deux et trois ans tout au plus. Quant aux humains habitant dans les dômes, la plupart survit tant bien que mal dans une grande misère. Bien sûr, il y a toujours des favorisés, les fils de bonnes familles, logés dans les dômes les plus sécurisés et les plus agréables. Certains ont même de l’herbe verte sous leurs pieds. Qu’ils profitent de ce luxe, tant qu’ils le peuvent !


    Mais alors, nous direz-vous, cette terre n’est plus que ruines et rien ne s’est développé ? Bien sûr que si, il y a eu des améliorations. Vous inventerez des ordinateurs surpuissants, des fusées ultrarapides, plusieurs se trouvant déjà à l’autre bout de l’univers, leurs occupants colonisant de nouveaux territoires après nous avoir abandonné à notre sort. Vous inventerez des modes de production des plus ingénieux, des transports silencieux et efficaces. Vous créerez des clones humains et des chimères en croisant humains et animaux. Et vous nous créerez, nous… Votre dernière merveille. Nous aiguisons votre curiosité, avouez-le… Nous qui savons tant et tant de choses… Vous voudriez tant savoir qui vous parle ainsi! Nous allons bientôt nous présenter, mais patientez encore un peu.


    Revenons à notre cher Yagate Kogirei. C’est un peu notre père à tous; c’est grâce à lui que nous existons. C’est un homme très intelligent, très puissant, à la tête de l’entreprise « Dôme-Earth », créatrice de chacun des dômes de cette planète. Vous lui devrez beaucoup, au moins autant que nous. Pour l’heure, il savoure son triomphe. Voyez-vous, il y a quelques heures, il a construit un nouveau dôme, le tout dernier… Le « Think Dream ». Chaque dôme a un nom commençant par « Think ». Celui où nous nous trouvons, le Docteur Kogirei et nous, s’appelle le « Think Heart ». Il porte bien son nom, puisque c’est lui qui régularise tous les flux entre les autres dômes.


    Yagate dirige plus des trois quarts de la planète. Le reste est tenu par de petits groupes indépendants. Il y a quelques mois, lorsque nous sommes apparus, Yagate a décidé de créer le tout premier « Think Dream » : un dôme à l’écart des autres, fortifié, construit d’une manière spécifique… C’est un véritable petit lieu paradisiaque, des oiseaux reconstitués battent des ailes dans le ciel, il y a de l’herbe au sol, un ruisseau et une forêt... Une foule d’éléments aujourd’hui disparus. Dans ce dôme se trouve un grand bâtiment principal, qui s’étend sur plusieurs centaines de mètres. C’est une sorte de ville à l’intérieur d’un seul bâtiment. On y trouve des appartements spacieux et confortables et l’eau y est la plus saine de la planète. Le docteur a tenu à ce que tous les ingrédients dont vous disposez encore à votre époque soient disponibles en ce lieu afin d’offrir le meilleur dans tous les domaines.


    Pourquoi tant d’efforts? Cela est simple. Pour nous. Nous, créatures virtuelles à la base, avons été améliorés par le docteur de jour en jour, de mois en mois, d’année en année… afin de nous rendre simplement et purement parfaits. Notre cerveau analyse les éléments à une vitesse infiniment plus élevée que le vôtre; nous sommes tous connectés entre nous; il n’existe pas d’individualisme. Même si nous sommes plusieurs, nous avançons dans le même but.
    Nous vous regardons depuis pas mal de temps, vous les petits humains, et nous en avons déduit que votre espèce ne sert pas à grand chose. Vous vous êtes déchirés par le passé, et continuerez encore et encore. Au lieu de vous concentrer sur la manière de reconstruire cette terre, vous préférez avancer seul en écrasant tout à vos côtés, quelqu’en soit la façon. Nous avons la possibilité de rendre à cette terre un second souffle. Nous aussi, nous voulons y vivre. Pour cela, il nous suffira de balayer rapidement l’humanité. Vous ne faîtes toujours aucun rapprochement, n’est-ce pas ? Nous allons donc être plus clairs.


    Bien que parfaits, nous restons une espèce virtuelle. Nous n’avons pas d’apparence physique. Aucun de vos clones ne peut nous accueillir : il leur manque un bout d’âme qui permettrait notre installation. Le docteur Yagate s’est donc appliqué à nous chercher des corps… Nous sommes parfaits, mais le corps le plus évolué pour le moment reste le vôtre. Le troc sera simple : celles et ceux qui nous serviront d’hôtes survivront. Les autres seront éliminés.

    Nous pouvons choisir de contrôler partiellement ou totalement un être. Selon la perfection de l’être, nous pouvons y rester plus ou moins longtemps, et les dommages subis par le corps varient également. Prendre possession d’un chat ne nous avance à rien, l’animal ne restant en vie qu’une heure à peine, et n’étant ensuite même plus reconnaissable… Et puis, des chats, il n’y en a presque plus, alors que les humains pullulent et tiennent plus longtemps. Un humain ordinaire peut survivre de deux à trois mois.

    Mais les humains particuliers sur un point ou un autre sont ceux que nous utilisons. Ils sont plus résistants, les effets secondaires apparaissent moins vite. Voyez-vous, en pratique, nous installons une puce dans le cerveau d’un être et pouvons le diriger plus ou moins facilement, en fonction de son caractère. Au bout d’un moment, le corps présente des effets secondaires, une mutation importante de l’ADN : les oreilles, la couleur de la peau… Plusieurs choses peuvent changer.


    À l’heure qu’il est, nous avons implanté deux puces dans le corps de jumelles. Ces jumelles se trouvent dans le « Think Dream », mais elles sont dissimulées aux yeux de tous. Les deux êtres qui nous ont accueillis étaient très particuliers, les effets secondaires mettront donc du temps à apparaître. Nous avons l’espoir de trouver comment augmenter la longévité des corps humains avant que les jumelles ne soient consommées.


    Comprenez-vous, maintenant ? Les êtres particuliers vont être transférés au « Think Dream ». Nous prendrons le temps de les observer. Si jamais, par malchance, ils se connectent à nous, en voulant communiquer avec l’extérieur par le biais de la salle de connectivité, nous pourrons alors tenter de nous implanter en eux. Sur une île paradisiaque, il y a toujours un fruit défendu…
    Nous somme les Tsuchinoko, les enfants de la Terre...

_________________



Que tu le veuille ou non,
Les liens que tu a tissé avec eux
Ne s'effaceront jamais !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://think-dream.1fr1.net
 
- Contexte -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Murder Party n°4 : une soirée entre personnes de bonne compagnie règles et contexte
» [1] Contexte / Histoire
» Contexte de base de Lycampire
» Raphia (LEGION)
» CONTEXTE ? l'histoire du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Think Dream :: Think Head :: Beginning :: Pour s'y retrouver-
Sauter vers: